Définir la quantité de lits en fonction des besoins

Parce qu’avec 7,3 millions de patients par an, l’Hôpital public veut accueillir chacun de façon unique

Un nombre de lits d’hospitalisation calculé en fonction de la densité de population, du nombre de personnes malades ou pouvant le devenir (selon l’âge, le type de travail effectué, la distribution régionale des maladies…) serait logique, et pourtant ce n’est pas le cas !

Aujourd’hui, la décision de fermeture de lits hospitaliers est basée sur des critères de rentabilité économique. Or, soigner ne peut dépendre des lois du marché ou répondre à une logique commerciale.

Près de 100 000 lits ont été fermés entre 1993 et 2018 pour des raisons essentiellement budgétaires. Il s’avère de plus en plus compliqué de répondre aux besoins des urgences. Et forcément, il n’est pas rare, en tant que patient, d’attendre des heures, parfois des jours, sur un brancard, souvent même dans un couloir, avant de trouver une place dans le service le plus adapté à sa prise en charge.

Malgré les tensions hospitalières liées à l’épidémie de coronavirus et malgré les promesses du Gouvernement, cette tendance ne s’est pas inversée.

Pour répondre à cette situation, l’article 3 de la proposition de loi suggère que le nombre de lits d’hôpital soit déterminé en fonction des besoins de la population de manière juste, objective et indépendante.

Comment ?

Par une concertation multi-acteurs chargée d’évaluer les besoins : représentants de soignants de toutes catégories, représentants d’usagers, experts en santé publique, représentants de la société civile, élus, centres communaux ou intercommunaux d’action sociale…

Demain, les agences régionales de santé (ARS) pourront, dans chaque région, garantir un nombre suffisant de lits à l’hôpital pour accueillir et soigner les hommes, les femmes et les enfants qui en ont besoin.

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.